Séminaires


Retour à la liste de tous les séminaires


Prise en compte de l'hétérogénéité spatiale dans la modélisation de la dynamique du développement de la tavelure du pommier.

Le : 24/10/2013 11h00
Par : Rémi Crété (LAREMA - Université d'Angers)
Lieu : I 103
Lien web :
Résumé : La tavelure du pommier est l’une des principales maladies présentes dans les vergers de pommiers. Causée par un champignon ascomycète nommé Venturia inaequalis, elle peut avoir des conséquences lourdes au niveau de la production de fruits. Dans le but d’aider les biologistes à contrôler la propagation spatiale de cette maladie, nous nous intéressons ici à la dispersion du pathogène au sein d’un verger expérimental constitué de plusieurs parcelles. Nous modélisons la propagation spatio-temporelle de la tavelure par l’intermédiaire d’un processus ponctuel de Poisson inhomogène multivarié, dont l’intensité symbolise le risque d’infection par le pathogène. Le modèle mis en place est discret spatialement et à temps continu. L’intensité du processus ponctuel regroupe les principales composantes du développement de la maladie, la production des spores, la dispersion et l’infection et prend en compte les deux grandes phases de contaminations. Dans cette présentation nous allons présenter l’expérience conduite au centre d’Angers de l’INRA, le modèle décrivant la dynamique de la maladie et les résultats obtenus concernant les questions posées. Nous détaillerons également la méthode inférentielle adoptée, basée sur une approche bayésienne associée à un algorithme MCMC.