Séminaires


Retour à la liste de tous les séminaires


Le principe de raison suffisante et la théorie de l'ambiguïté: de G. W. Leibniz à A. Connes

Le : 15/06/2006 15h20
Par : Jean-Pierre RAMIS (Laboratoire Emile Picard, Toulouse)
Lieu :
Lien web :
Résumé : Dans sa dernière lettre, la veille du fatal duel, E. Galois évoque ses recherches sur la "théorie de l'ambiguïté", généralisant considérablement selon lui ce que nous appelons aujourd'hui "théorie de Galois". Plusieurs mathématiciens se sont interrogés sur ce que pouvait être cette théorie. J'essaierai de montrer, en suivant une "piste" proposée par G.D. Birkhoff, comment la théorie de l'ambiguïté apparaît chez Leibniz (comme une formulation du principe de raison suffisante) et réapparaît ensuite sous divers "déguisements" (certaines symétries physiques: principe de relativité de Galilée-Einstein, modèle standard..., les théories de Galois,...). Je terminerai par quelques applications très récentes reliant divergence, ambiguïté, systèmes dynamiques et théorie de la renormalisation en théorie quantique des champs.